Crédit immobilier : choisir entre des primes d'assurance fixes et variables

Le taux de votre crédit immobilier n'est pas le seul élément à prendre en compte avant de signer votre offre de prêt. En effet, l'assurance emprunteur - que la banque exige pour couvrir votre crédit - représente dans certains cas jusqu'à un tiers du coût total du prêt. C'est donc un critère important à prendre en considération. Selon le contrat souscrit, les cotisations d'assurance peuvent être constantes ou variables. Comment choisir entre des primes d'assurance fixes et variables ? Quel mode de calcul est le plus intéressant pour vous ?

Publié le 25 août 2021 par Émilie
assurance de prêt : choisir entre une prime constante et une prime variable

Cotisations constantes ou cotisations variables : quelle différence ?

Il existe deux modes de calcul pour définir le montant de la prime d'assurance. Dans un cas, c'est le capital initial emprunté qui sert de base de calcul. Dans l'autre, on prend en compte le capital restant dû, c'est-à-dire la somme qu'il vous reste à rembourser.

Calcul sur le capital emprunté

Lorsque le montant de la prime est calculé sur le capital emprunté, les cotisations d'assurance sont fixes et donc identiques pendant toute la durée du prêt. Le taux d'assurance est ainsi constant. Les banques proposant un contrat groupe utilisent largement cette méthode de calcul.

Calcul sur le capital restant dû

Dans le cas où vous optez pour une délégation d'assurance, vous verrez que certains assureurs proposent également des cotisations variables. Le montant de la prime se calcule alors sur le capital restant dû et non sur la totalité de la somme empruntée.

Dans ce cas, la cotisation d'assurance est actualisée chaque année : elle tient compte de l'âge réel de l'emprunteur et du montant restant à rembourser. Cela signifie que vous payez moins cher votre assurance durant les dernières années de votre prêt, puisque le montant dû a diminué. On parle aussi de primes dégressives.

Cotisations variables, le pari gagnant ?

La méthode de calcul des cotisations varie d'un assureur (et d'un contrat) à l'autre.

Sur le papier, la prime d'assurance dégressive ou variable semble plus avantageuse car les primes baissent au fil des années... mais elles sont aussi plus élevées au début du crédit ! Il est donc important de tenir compte d'autres facteurs. Par exemple, si vous souhaitez refinancer votre prêt avant la fin de son terme, ou si vous prévoyez de revendre votre bien, les primes fixes peuvent être un meilleur choix.

Quels critères prendre en compte pour choisir entre une prime fixe et dégressive ?

La décision de garder votre bien pendant une période courte ou longue peut vous aider à choisir entre des cotisations d'assurance fixes et variables. Demandez-vous d'abord combien de temps vous comptez garder votre propriété :

  • Envisagez-vous de la mettre en vente dans les 10 années à venir ?
  • Ou au contraire, pensez-vous mener le prêt immobilier à son terme et donc conserver le bien durant les 20 prochaines années ?

En estimant le coût de l'assurance sur ce laps de temps, vous saurez combien elle coûtera réellement et donc quelle est la solution la plus avantageuse pour vous. Supposons que vous prévoyez de vendre votre maison dans 4 ou 5 ans : le coût total de l'assurance n'a que peu d'importance.

Par ailleurs, gardez à l'esprit que le coût de l'assurance ne doit pas être le seul critère de décision. Vérifiez attentivement quelles sont les garanties incluses pour ce prix. Le meilleur contrat d'assurance emprunteur est celui qui vous proposera un bon niveau de couverture à un prix intéressant.

Trouvez l’offre qu’il vous faut avec notre comparateur
  • Parmi nos partenaires, certains proposent des cotisations constantes et d’autres des cotisations variables. Des assureurs comme April proposent d’ailleurs les deux types de cotisations sur certaines offres.
  • En utilisant notre simulateur d’assurance de prêt, vous disposez de toutes les informations pour prendre la bonne décision : prix mensuel, coût total de l’assurance, mode de cotisation et garanties incluses. 

Quand est-il recommandé de choisir des cotisations d'assurance fixes ?

Bien que la durée moyenne d'un prêt soit de 20 ans, il est courant de revendre son bien immobilier après 7 ans. Nous avons vu précédemment que les primes variables ne présentent un avantage financier qu'à long terme. Elles sont alors moins élevées et moins coûteuses au fur et à mesure que le crédit est remboursé.

Or, si vous vendez votre propriété durant les premières années du prêt, vous ne tirerez aucun avantage des cotisations variables. C'est pourquoi il est préférable d'opter pour des primes d'assurance constantes si vous êtes dans cette situation.

présentation de notre comparateur d'assurance emprunteur en ligne : tarifs personnalisés, devis gratuits, sans engagement
SUR LE MÊME THÈME

Exeperience a smarter way to close deals.

Lorem Ipsum is simply dummy text of the printing and typesetting industry. Lorem Ipsum has been the industry